Avant même de réfléchir à la préparation des études de cas, il faut déjà vous concentrer sur le screening : il est assez logique de se dire qu’une préparation efficace ne servira à rien si vous ne passez même pas l’étape de la sélection de CV ! (nous reviendrons sur les critères et conseils pour optimiser vos CV et lettres de  motivation dans un prochain post).

Les cabinets de conseil en stratégie sont connus pour êtres extrêmement sélectifs et ne daignent recevoir en entretiens que les meilleurs CV (comprendre les profils issus des meilleurs écoles). En effet, ces cabinets reçoivent plus de 2000 CV par an pour seulement une poignée de postes et de stages, se concentrer sur ces écoles cibles présente plusieurs avantages : (i) la carte de visite des consultants recrutés permet de justifier en partie leur tarification jour, (ii) ce sont des profils avec un réseau utile
(recherches de contacts lors de Due Diligence, opportunités commerciales à long terme), (iii) les compétences des étudiants sortant de ces écoles n’est plus à prouver et leur nombre rempli parfaitement le quota de postes disponibles de chaque cabinet – pourquoi aller chercher ailleurs?
En général, 7 écoles dites du groupe A sont concernées :
  • 4 écoles d’ingénieur (l’Ecole Polytechnique [X], L’Ecole Centrale Paris, L’Ecole des Mines de Paris et l’Ecole des Ponts et Chaussées)
  • 3 écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP Europe)
Si vous n’avez pas eu la chance d’intégrer une de ces écoles tout n’est pas perdu mais sachez que le chemin n’en sera que plus difficile, plus long et même a fortiori plus cher. L’illustration ci-dessous montre les différents chemins pour arriver à rejoindre les plus beaux cabinets de conseil en stratégie.
Avant toute chose, bonne nouvelle : quelle que soit la prépa ou formation que vous ayez pu faire avant votre école, celle-ci ne sera pas déterminante dans votre capacité à être screené ou non. Attention cependant à ne pas faire figurer votre “DUT – GEII à Trifouilli les oies” en première ligne de votre CV. Le mensonge par omission est largement permis.
Les voies d'accès au conseil en stratégie
Les différentes voies pour intégrer le conseil en stratégie
Pour les écoles du Groupe A cité ci-dessus, le chemin est plutôt simple :

(1) à la sortie d’école, bien souvent des formations préparent les étudiants au métier du conseil en stratégie (e.g. HEC Strategic Management, la filière Stratégie et finance de l’Ecole Centrale Paris pour ne pas les citer), les embauches se font généralement après un stage de fin d’études. Pour ces écoles, pas de problème, le processus de recrutement est fait sur-mesure (les cabinets viennent directement démarcher les étudiants et mettent un place des journées spécifiques de recrutement !). Sachez également que si vous avez fait une école du groupe A cité ci-dessus, quelle que soit votre spécialité, il y a de forte chance pour que vous n’ayez aucun problème à être screené.

(2) Si par hasard vous choisissez de vous lancer dans un doctorat à la sortie de votre école, il y a également des chances pour que votre CV retienne l’attention des cabinets de conseil en stratégie. Alors qu’en Allemagne, un PHD est fortement conseillé pour devenir consultant, il faut se rendre à l’évidence : les cas sont rares en France. Cependant, un PHD pourra – suivant les cabinets – vous permettre de sauter le passage Associate consultant ou Business Analyst et intégrer directement le métier en tant que consultant.

(3) Une expérience professionnelle à la sortie d’école est valorisée par les cabinets de conseil en stratégie, suivant la durée de votre expérience et sa proximité avec le métier de consultant en stratégie, vous pouvez également espérer pouvoir sauter les étapes Associate Consultant ou Business Analyst pour démarrer en tant que Consultant. Il est à noter que rares sont les intégrations faites directement en tant que manager pour des profils issus de “l’extérieur”. Visez donc une intégration en tant que Consultant.

(4) Si à la suite d’une courte expérience professionnelle, il vous vient à l’idée de faire un MBA (un bon si possible : HBS, LBS, Insead, Wharton, …), l’intégration dans un cabinet de conseil en stratégie ne se fera que plus facilement. A l’instar de ce que nous évoquions en (1), ces écoles ont également un processus de recrutement personnalisé par les cabinets de conseil en stratégie. Notez que vous devriez pouvoir viser directement un poste de Consultant à la sortie de cette formation.

Voici maintenant que les choses se corsent, après avoir étudié la voie royale, regardons de plus près ce qu’il vous reste comme possibilités si vous ne faites pas partie d’une école du groupe A.

Encore une fois rien n’est perdu !

Tout d’abord, certaines écoles du groupe B vous permettent de rejoindre une école du groupe A partenaire en troisième année. Bien que ce cas soit extrêmement marginal, citons tout de même, le groupe des écoles Centrales qui permet à ses étudiants d’effectuer leur dernière année dans une école du groupe à condition que la spécialité demandée ne soit pas disponible dans leur école d’origine. Intégrant Centrale Marseille, il vous est possible de faire votre troisième année à Centrale Paris.

Voici d’autres solutions :

(5) Ne nous mentons pas, le plus efficace pour qui ne vient pas d’une école du groupe A, reste la solution expérience professionnelle + MBA (encore une fois, un bon MBA, sinon vous ne ferez que perdre votre argent). Le problème de cette solution c’est qu’elle rallonge potentiellement votre entrée dans le conseil en stratégie de plusieurs années – la rançon de l’effort est une entrée qui peut se faire directement à un niveau Consultant.

(6) Si votre école dispose d’un partenariat avec une grande université internationale (ou si vous réussissez à faire les démarches seul de votre côté – cela s’est déjà vu !), c’est peut être votre chance. De nombreux cabinets internationaux type BCG, McKinsey recrutent localement et démarchent les étudiants des meilleurs universités où sont implantés leurs bureaux. Attention cependant ! la maîtrise parfaite de la langue est un impératif pour pouvoir candidater – e.g. oubliez cette solution si vous sortez de Keio University au Japon et que vous ne vous sentez pas capable de résoudre un cas de conseil en Japonais.

(7) A la sortie de l’école, vous pouvez vous tourner vers un master spécialisé d’une école du groupe A pour espérer intégrer un cabinet de conseil en stratégie. Le plus renommé reste celui d’HEC. Plusieurs points d’attention cependant : (i) Réveillez vous ! ne vous y prenez pas à la dernière minute, les inscriptions commencent tôt dans l’année (ii) Préparez vous ! les entretiens pour ces masters demandent d’être particulièrement clair sur vos motivations (iii) Épargnez ! ces formations sont généralement très chères, comptez ~17k€ pour un an de Strategic Management à HEC. Tout n’est pas garanti, en effet, certains petits cabinets ont tendance à regarder votre école d’origine…

(8) Plus rare mais restant efficace : le doctorat dans une école du groupe A. Inutile de préciser qu’il serait dommage de vous forcer à faire une thèse en Biochimie à l’école polytechnique si vous avez comme but ultime de faire du conseil en stratégie ! Essayez de trouver un terrain d’étude qui vous permettra de légitimer sans problème un poste dans le conseil en stratégie.

Depuis plusieurs mois, nous recevons beaucoup de questions et nous en sommes plus que ravis !

Nous vous invitons à regarder les commentaires ci-dessous qui devraient vous aider à évaluer vos chances d’intégrer le fabuleux métier du conseil en stratégie. Si vous ne trouvez pas votre cas, nous serons plus qu’heureux de vous répondre – nous essayons toujours de répondre rapidement aux commentaires mais il arrive que suivant notre actualité de mission, nous mettions un petit peu plus de temps que d’habitude, soyez patients !

Dernier détail, si cet article vous plait, si la réponse à votre question dans les commentaires était utile, ou si vous êtes juste quelqu’un de sympas, n’hésitez pas à partager cet article pour nous remercier 🙂

Article precedent

Il n'y a pas d'autre contenu.

Prochain article

Qu'est ce que le conseil en stratégie ?

406 Commentaires

  1. Thom
    23 août 2018 à 15 h 27 min — Répondre

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre site et toutes les informations que vous fournissez. Ma question est la suivante :

    Mon projet est de travailler dans un cabinet en stratégie ( avec une spécialisation dans le “digital” )
    Je vais effectuer un PGE à Skema avec une spécialisation en business consulting & transformation digital. Après cela, je compte effectuer une 6ème année dans un Msc ou MS.

    Ayant un peu recherché, j’ai repéré plusieurs options :

    Effectuer un MS dans une école d’ingénieur Rang A (exemple : le MS Technologie et management de Centrale Paris, ou le Master MTI des Mines/Dauphine …)
    Ou Effectuer un MS/MSC dans une école de commerce top 3 (Msc Strategic Management HEC, SMIB ESSEC …)

    Quel est la meilleur solution pour atteindre mon objectif?

    Je précise que je suis déjà diplômé d’un bachelor en école de commerce.
    J’ai plusieurs expériences de stage en conseil, digital et des Mooc dans le domaine de la transformation digital, et des mooc en préparation dans le domaine de la strat.

    Merci.

    • 23 octobre 2018 à 23 h 45 min — Répondre

      Bonjour,

      Les moocs ne sont pas du tout valorisés sur le screening, ce sont simplement des arguments en faveur de votre motivation.
      Je vous conseillerais le MS d’HEC en strategic management – la filière scientifique n’étant pas forcément faite pour.
      A Centrale, seuls les étudiants de la filière stratégie et finance ont un parcours dédié (A mon époque, les masters ne suivaient pas les cours de filière)

  2. Antoine
    21 septembre 2018 à 18 h 30 min — Répondre

    Bonjour,

    Étudiant actuellement au sein du programme grande école de NEOMA BS (anciennement ESC REIMS-ES ROUEN), je me passionne pour cette branche du conseil qu’est la stratégie.

    Cependant, après ma diplomation à neoma, j’envisage une formation complémentaire type Master spé / Master of science dispensée dans une “parisienne” ayant pour attrait la stratégie.

    Mes formations cibles sont donc les suivantes :

    1) Msc strategic management – HEC PARIS
    2) MS SMIB – ESSEC BS
    3) ESCP EUROPE : Master spé stratégie conseil et organisation.

    La problématique est la suivante, ces formations au prix exorbitant me permettront elles d’accéder à un poste de consultant en stratégie type MBB voire Roland berger etc ?

    Car je nai pas les fonds nécessaires, avec un prêt en cours auprès de mon école, j’espère que ce genre de formations en vaut la peine compte tenu de l’investissement conséquent.

    Je précise que jusqu’alors, mon profil n’arrive même pas à être considéré par PwC ne serait ce qu’un stage de 6 mois en qualité de consultant en management stagiaire. Après avoir discuté avec une consultante chez PwC, elle m’a précisé que le parcours d’excellence souvent apprécié dans la société était le passage par une CPGE. Ce que je n’ai évidemment pas fait car étudiant rentré par la voie AST.

    Qu’en pensez vous ? Je vous précise que je suis prêt à accepter un stage / premier poste en tant que consultant en management chez un big 4 ou encore un cabinet comme oresys, sia, sopra steria. Moins prestigieux et plus opérationnel mais certainement tout aussi intéressant je pense…

    Je suis en plein doute et je cherche simplement des réponses,

    J’attends votre retour,

    Merci d’avance !

    Antoine

    • 23 octobre 2018 à 23 h 55 min — Répondre

      Bonjour Antoine,

      Il n’y a absolument aucune garantie que vous puissiez accéder au screening d’un Roland Berger après une formation complémentaire (d’ailleurs ce ne sont pas les plus simples sur le screening). Les AST des parisiennes ont déjà des difficultés à passer le screening…

  3. Carro
    2 octobre 2018 à 3 h 07 min — Répondre

    Bonjour,

    Merci pour vos réponses dans le feed de commentaires. J’ai donc deux questions:
    1- Que vaut un MS en conseil (type SMIB à l’ESSEC ou Strategic Management à HEC) face à une PGE top 5 post classe prépa pour passer les screening en conseil en stratégie?
    2- Que vaut un profil PGE post prépa EML + stages BNP M&A & PE à l’étranger pour passer les screening en MBB?

    Merci d’avance.

    • 23 octobre 2018 à 23 h 58 min — Répondre

      Bonjour,

      1- Que vaut un MS en conseil (type SMIB à l’ESSEC ou Strategic Management à HEC) face à une PGE top 5 post classe prépa pour passer les screening en conseil en stratégie?
      –> L’arbitrage sur le screening se fera toujours en priorité sur les étudiants PGE top école post classe prépa, le MS conseil est bien entendu screené mais ils ont tendance à regarder la formation d’origine

      2- Que vaut un profil PGE post prépa EML + stages BNP M&A & PE à l’étranger pour passer les screening en MBB?
      –> un peu short pour le MBB mais ça se tente

  4. JB
    17 octobre 2018 à 13 h 47 min — Répondre

    Bonjour,

    Je vous contacte pour détailler mon cas et avoir un retour à ce sujet.
    Je suis étudiant à Centrale Lyon actuellement en césure. Je commence à par 6 mois chez Accenture Consulting en FS puis 6 mois chez Capgemini FS SBU à NYC.
    Je compte participer à une 3A à l’emLyon l’année prochaine. L’emLyon envoie tous les ans des élèves au BCG / Roland Berger. Savez vous si il sera nécessaire de faire un master HEC /ESSEC malgré ma formation + stages pour viser un MBB ?

    Merci d’avance,
    Cordialement,

    Jean-Baptiste

    • 24 octobre 2018 à 0 h 08 min — Répondre

      Normalement pas besoin, sollicitez le réseau pour éviter de passer par l’email de contact@MBB.

      Si vous voulez 100% de chance sur le MBB, la meilleure option reste la 3A à l’ECP.

  5. Chris
    24 octobre 2018 à 12 h 12 min — Répondre

    Bonjour,

    Etudiant dans une parisienne PGE, je m’intéresse au monde du restructuring. J’ai lu que BCG était une des références dans le domaine.
    Est-il possible d’y entrer et de ne faire que ça ? Ou fau-il se taper plusieurs années généralistes avant ?
    Sinon je me tournerai vers AlixPartners

    Merci infinement

    • 30 janvier 2019 à 13 h 46 min — Répondre

      Je suis affreusement en retard dans la réponse aux commentaires…!
      Chez BCG vous devrez normalement commencer par un track généraliste avant de pouvoir rejoindre la practice (si certains du BCG nous lisent, n’hésitez pas à confirmer) mais c’est la logique appliquée dans la plupart de leur practice si vous commencez à un niveau sortie d’école.
      AlixPartners est en effet une référence en la matière!

  6. Julien
    1 novembre 2018 à 13 h 56 min — Répondre

    Bonjour,

    Petite préoccupation à forts enjeux :
    Profil : Ingé rang B + mastère spé en business rang A.
    Expérience pro : 2 ans 6 mois chez Wavestone.
    J’ai été accepté à deux formations pour début en Janvier prochain :
    – Un master orienté business et finance à LSE.
    – Le MBA de l’insead.
    A noter que le MBA est 3/4 fois plus cher en coût global que le master. Mon objectif est de rejoindre le top tier (pas forcément en France) ou le second tier (Roland, Oliver…) et je ne vous cache pas que je n’ai pas les moyens financiers pour l’insead (étant déjà endetté pour l’immobilier).

    Questions :

    1- Penses vous qu’avec mon profil le master LSE pourrait me permettre d’arriver à mes objectifs ?

    2- Il paraît qu’il faut au moins 3 ans d’expérience pro pour intégrer un MBB en tant que senior associate ou consultant (grade associate chez Mck). Pensez-vous que j’ai mes chances avec mes 2 ans 6 mois d’expérience pro ?

    Merci de votre retour avisé.

    • 30 janvier 2019 à 13 h 48 min — Répondre

      Si vous envisagez de travailler au UK et que vous êtes parfaitement fluent, oui la LSE devrait faire le job.
      En France, ça risque d’être peut être plus compliqué. Toutes mes félicitations pour l’INSEAD, à votre place – si je pouvais me le permettre – je n’hésiterais pas une seconde…

      désolé encore du temps de réponse : j’ai des semaines violentes 🙂

  7. AA
    15 décembre 2018 à 20 h 35 min — Répondre

    Bonjour,

    Après la lecture de vos commentaires, il me semble qu’un candidat issu d’une école de rang B (Centrale lyon, Ensam, etc) peut tenter sa chance chez Accenture Stratégie. Est-il vrai?
    Est-ce que Accenture Stratégie fait aussi partie du conseil en stratégie?

    Merci

    • 30 janvier 2019 à 13 h 49 min — Répondre

      Oui vous pouvez.
      Centrale Lyon pour sûr, ENSAM je ne pense pas.
      Accenture Stratégie navigue sur des missions plus proches du conseil en management / opérationnel.

  8. HH
    26 janvier 2019 à 0 h 10 min — Répondre

    Bonjour,

    Mon projet est de travailler dans le domaine du conseil en stratégie digitale (weave, eleven…)….
    Que pensez-vous de ces cabinets ? la réputation/notoriété est-elle forte et permet t-elle d’envisager des carrières à haut niveau par la suite dans le conseil ?

    Merci,

    • 30 janvier 2019 à 13 h 58 min — Répondre

      Ah ! en voilà une question qu’elle est bien 🙂

      D’ailleurs si j’ai le temps je ferai un article dédié sur le sujet.
      Quand on parle de digital, c’est en réalité assez large : vous pouvez englober des sujets très vastes tels que l’usine 4.0, l’IOT, la data, ou internet…
      Pour en citer quelques-uns : fifty-five, Eleven, Artefact, BCG Gamma, Singulier, etc. chacun a sa spécialité et une façon d’aborder la “stratégie” de manière très différente.
      Je mettrai Weave de côté qui est plutôt très très opérationnel dans son approche (ils disent tous faire de la stratégie digital, hein !)

      Si votre ambition est par exemple d’aller chez un Eleven ou un fifty-five, vous aurez plus de facilités à rejoindre un “cabinet généraliste” par la suite (à condition que votre école d’origine soit whitelistée – autrement vous serez potentiellement orienté vers un track “expert”).

      N’hésitez pas si vous avez des questions… je connais (très) bien le sujet pour le coup 😉

  9. Arthur
    27 janvier 2019 à 13 h 52 min — Répondre

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiant en 3ème année à l’École Centrale de Lille que j’ai intégré via une prépa ATS + DUT Génie Civil.

    Je souhaite travailler dans un cabinet du MBB mais j’ai peur qu’un MS (ESSEC, HES ou ESCP) ne me permette pas à coup sur d’intégrer l’un de ces cabinets. Auriez-vous un conseil quant au parcours à suivre afin d’accéder à ces cabinets ?

    • 30 janvier 2019 à 13 h 59 min — Répondre

      Hello,

      Le mieux serait de prendre une machine à remonter le temps et de postuler à une mobilité intercentrale afin d’arriver à Centrale Paris.
      Autrement, HEC Strategic management devrait être la meilleure de vos options.

  10. Ghali
    28 janvier 2019 à 13 h 07 min — Répondre

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour votre site et des informations utiles que vous nous fournissez, mon cas est le suivant :
    Prepa scientifique
    Ecole d’ingé : ESTP
    Double diplôme EDHEC (PGE) + MSc corporate finance
    Deux années d’apprentissage : Une année en Conseil interne d’un grand groupe et un an en contrôleur financier d’une grande industrie.
    Ya t-il des chances que je puisse passer le screening des cabinets MBB et/ou d’autres type : OW, RB, ATK, Advancy , Monitor ?
    Merci d’avance pour votre éclairage.

    • 30 janvier 2019 à 14 h 00 min — Répondre

      Bonjour,

      Malheureusement il y a peu de chances que ça fonctionne – essayez tout de même et tenez moi au courant ? 🙂

  11. Damien
    9 mars 2019 à 11 h 32 min — Répondre

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour avoir détaillé ces informations extrêmement utiles. J’aimerais connaître votre avis sur ma stratégie, sachant que les options alternatives (Msc, Phd et universités étrangères sont hors de portée).
    -> Ecole Top 6 (GEM en AST)
    -> 1 stage de césure en audit BIG 4
    -> 1 stage de césure en M&A en banque d’affaires
    -> 1 stage de fin d’études en banque française en M&A (Ou mon école ne passe normalement pas les screenings)

    Puis, je souhaite effectuer un deuxième stage de fin d’études en conseil en stratégie dans un cabinet de taille plus modeste, avant de postuler en tant que consultant dans un plus grand cabinet (je prévois de networker énormément).

    Merci pour votre retour
    DS

    • 22 avril 2019 à 16 h 00 min — Répondre

      Bonjour,

      Oui vous semblez sur la bonne voie. Plutôt que de networker ++, tentez de vous faire remarquer pendant votre stage et de décrocher une promesse d’embauche à la sortie de vos études 😉

  12. Louis
    27 mars 2019 à 14 h 29 min — Répondre

    Bonjour,

    Avant tout, merci pour votre site qui fournit de nombreuses informations sur le conseil en stratégie.
    Actuellement étudiant en khâgne (2eme année de cpge littéraire A/L), je présente les ENS d’Ulm et de Lyon ainsi que le top 10 des écoles de commerce. Je me permets de vous poser quelques questions concernant la sélection en cabinet, en “MBB” & Co:

    – La formation en classe préparatoire littéraire est-elle moins valorisée par les cabinets que les ECS ou ECE ?
    – Est-ce qu’une formation en philosophie ou lettres à l’ENS ne risque pas de paraître “décalée” ?
    – Est-il préférable de faire l’ENS d’Ulm ou bien une école de commerce parisienne ?
    – L’ENS de Lyon est-elle une école cible ?

    Merci d’avance pour vos réponses, bien cordialement.

    • 22 avril 2019 à 15 h 54 min — Répondre

      Bonjour,

      – La formation en classe préparatoire littéraire est-elle moins valorisée par les cabinets que les ECS ou ECE ?

      >> Non pas du tout, il faudra simplement vous muscler un peu sur les aspects quantitatifs qui sont clés dans la profession

      – Est-ce qu’une formation en philosophie ou lettres à l’ENS ne risque pas de paraître “décalée” ?

      >> Pas nécessairement, les cabinets recrutent avant tout des gens brillants – il faudra néanmoins penser à compléter votre formation par une dimension plus business

      – Est-il préférable de faire l’ENS d’Ulm ou bien une école de commerce parisienne ?

      >> Si vous faites l’ENS, j’aurais tendance à vous conseiller de compléter votre formation avec une business school… la question ne se pose pas sur une école parisienne

      – L’ENS de Lyon est-elle une école cible ?

      >> Sans formation complémentaire, ça n’est pas garanti 🙂

  13. Janus
    30 mars 2019 à 13 h 39 min — Répondre

    Bonjour,
    Merci pour votre site qui donne de nombreuses informations. Je suis actuellement en thèse et je souhaiterai me réorienter vers le conseil en strat’ (notamment au BCG qui semble être le cabinet le plus ouvert aux docteurs en France). Mon parcours, purement scientifique, est le suivant :
    – prépa scientifique
    – école d’ingénieur : ESPCI (concours X-ENS-ESPCI, filière PC)
    – Thèse

    Afin d’ajouter une plus-value à mon cv, j’ai repéré deux formations :
    – le Business Foundation Certificate de l’INSEAD (https://www.insead.edu/business-foundations-certificate-programme), en partenariat avec mon université où je suis inscrit en thèse. Cette formation ayant un cout non négligeable (15000 euros), pensez-vous qu’elle vaille le coup ?
    – la formation du Collège des Ingénieurs (https://www.cdi.eu/en/about/college-in-a-nutshell.html), gratuit par apprentissage pendant 1 an

    Ai-je une chance d’intégrer un MBB ? Pensez-vous que ces formations peuvent réellement être un “plus”?

    Merci par avance pour votre avis

    • 22 avril 2019 à 15 h 49 min — Répondre

      Bonjour,

      Ces deux formations devraient vous permettre d’être screené.
      Le collège des ingénieur est clairement la plus abordable et permet également de rejoindre le conseil en strat.
      Si vous avez l’argent, privilégiez le prestige et l’INSEAD – ce sera un avantage non négligeable dans le futur, notamment grâce au reseau que vous aurez pu y construire.

      • jj
        26 avril 2019 à 15 h 03 min — Répondre

        Bonjour,

        Est-ce que ces deux formations peuvent également permettre à quelqu’un d’une école B de rejoindre le conseil en strat?

        Merci

  14. js
    31 mars 2019 à 20 h 44 min — Répondre

    Bonjour,

    Actuellement étudiant dans une école de Rang B, je souhaite compléter ma formation pour accéder à un cabinet de conseil en stratégie.

    Est-ce qu’un Master 2 à Polytechnique dans le domaine de Math appliqué pourrait suffire? Je sais que le MS à HEC est sans doute meilleur mais le coût me parait trop cher…

    Merci

    • 22 avril 2019 à 15 h 44 min — Répondre

      Bonjour,

      Un M2 en math ne devrait pas vraiment vous aider, même à l’X… à moins que vous ne réussissiez à passer dans le process de recrutement spécifiquement mis en place par les cabinets pour l’X. Essayez peut être de voir sur Linkedin si certain ont réussi à intégrer le conseil en strat en faisant ce parcours ? J’en doute un peu 🙂

  15. LLG
    26 avril 2019 à 22 h 09 min — Répondre

    Bonjour,

    Issue d’une école de groupe B, j’ai pour projet d’intégrer un (top si possible) MBA , pas forcément français, après quelques années d’expérience pro .

    – quel type d’expérience (métiers) est préconisé pour intégrer le monde du conseil strat ?
    – avez vous connaissance du screening des CV pour les gros cabinets à l’étranger (UK,USA) ?

    Merci

    • 7 juillet 2019 à 17 h 18 min — Répondre

      Bonjour,

      Il n’y a pas vraiment de règle mais mieux vaut aller dans des environnements :
      – Sélectifs
      – Exigeants
      – Proche du conseil (finance, digital, …)

      Je connais malheureusement assez mal les critères de screening pour les gros cabinets à l’étranger mais il est courant que les règles soient tout aussi exigeantes (parfois des entretiens sont même organisés dans votre pays d’origine si vous postulez à un bureau étranger)

  16. Loris
    2 mai 2019 à 22 h 54 min — Répondre

    Bonjour, étudiant à Centrale Nantes, je vise le conseil en strat, mais malgré son rang récurent dans les classements (4e depuis 4-5 ans) je ne pense pas quelle soit ciblée, de plus jai une spécialité mécanique (3 ans d’alternance dans l’automobile, dans un contexte stratégique particulier ).
    Jai postulé au SMIB de l’ESSEC et été accepté et attends les résultats pour le MSc Strategic Management de HEC.
    Pensez-vous que Centrale Nantes +ESSEC/HEC est suffisant pour passer le screening ?
    Est ce problématique d’avoir fait un DUT (très bonne formation, que jai eu l’occasion de comparer à une première année de maths sup) ?

    Merci beaucoup.

    • 7 juillet 2019 à 17 h 30 min — Répondre

      Bonjour,

      Mieux vaut passer sous silence votre DUT dans votre CV.
      Centrale Nantes + HEC, c’est jouable 🙂

  17. JZ
    17 mai 2019 à 7 h 42 min — Répondre

    Bonjour
    Au sujet du point (1) que vous évoquez au sujet des 3 ESC Parisiennes en PGE :

    i.e Pour un étudiant de l’ESCP en PGE, est-ce si simple d’intégrer le conseil en strat, réputé sélectif ?

    Le paragraphe me fait comprendre que le stage de fin d’études en strat est assuré et le job également, est-ce la réalité ?

    Merci

    • 7 juillet 2019 à 17 h 34 min — Répondre

      Bonjour,

      Oui, c’est généralement plus simple dans le sens ou vous aurez au moins l’opportunité de passer le screening et donc avoir au moins un premier entretien. Après, place au talent.
      Si vous faites bonne impression lors de votre stage de fin d’études, vous avez la quasi certitude d’être embauché.

  18. Créach
    29 mai 2019 à 12 h 27 min — Répondre

    Bonjour,

    Merci pour votre site et vos réponses aux commentaires. Je me posais la question de savoir à quel point le fait d’être issu de l’EM Lyon peut être pénalisant, du fait qu’elle ne fasse pas parti du groupe A (mais à un rang de l’être, techniquement)?
    De surcroît, le fait d’avoir intégrer l’école en AST est-il pris en compte par les recruteurs? Un CV solide peut-il compenser cela?

    Merci pour votre temps!

    • 7 juillet 2019 à 17 h 36 min — Répondre

      L’EM Lyon, ça passe de plus en plus au screening.
      Pour l’intégration en AST, c’est généralement un point bloquant – certains parviennent néanmoins à intégrer le conseil en strat.
      Un CV solide vous aidera mais ils regarderont quand même votre formation en priorité..

  19. Jean-Baptiste
    26 juin 2019 à 14 h 51 min — Répondre

    Bonjour,
    Merci pour votre site internet très instructif et votre attention à répondre à tous les messages.
    Ma question est spécifique à la stratégie dans le domaine du digital. Après avoir réalisé une césure dans des cabinets orientés IT/Digital et avoir participé à un summer chez Salesforce je me suis rendu compte que le digital est l’avenir du consulting dans la mesure où de moins en moins de Grands Comptes veulent des road map sur 5 ans qui se font disruptées en 2 semaines.
    Je me suis rendu à Viva Tech le mois dernier et j’ai pu constater avec effarement l’état dans la stratégie dans ce domaine. McKinsey était par exemple présent pour nous raconter qu’ils embauchaient des ingénieurs non pas pour réfléchir à des questions techniques mais pour s’en servir de marionnettes devant des CTO…
    Mes questions sont donc : quels sont les cabinets les plus en avance dans le domaine de la stratégie digitale (IoT, Blockchain, IA) ? Est-on toujours en France dans l’état d’esprit de penser que le consulting IT est réservé à une partie low cost (aux US ils ont compris que ce n’était pas le cas depuis longtemps..) ? Quels sont alors les meilleurs moyen d’atteindre ces cabinets orientés stratégie digitale ?
    Merci d’avance,
    Cordialement

    • 7 juillet 2019 à 17 h 41 min — Répondre

      Bonjour,

      Intéressant ce commentaire 🙂
      Pour répondre à vos questions :
      Mes questions sont donc : quels sont les cabinets les plus en avance dans le domaine de la stratégie digitale (IoT, Blockchain, IA) ?

      > sur le marketing digital pur :
      – fifty-five
      – Artefact

      > Sur la strat digitale au sens large
      – BCG Gamma
      – Eleven
      – Singulier

      + tous les autres qui disent qu’ils en font sans vraiment en faire

      Est-on toujours en France dans l’état d’esprit de penser que le consulting IT est réservé à une partie low cost (aux US ils ont compris que ce n’était pas le cas depuis longtemps..) ?

      > Votre postulat de départ n’est pas tout à fait exact, mais si votre point est de dire que les SSII ont des TJMs globalement plus faibles que les cabinets de conseil en management – oui, c’est toujours le cas.

      Quels sont alors les meilleurs moyen d’atteindre ces cabinets orientés stratégie digitale ?

      > Commencez par voir quel domaine vous intéresse, i.e. marketing pur, généralist, data++, … documentez vous bien sur le secteur + entrainez vous aux études de cas…et postulez

  20. Arnaud
    29 juillet 2019 à 17 h 02 min — Répondre

    Bonjour,

    Merci pour cet article très clair et concis !

    Je suis moi-même issu d’une école de rang B en AST (EDHEC) et titulaire d’un master en droit à Paris 1. J’ai quelques expériences à mon actif :
    – Stage de 4 mois en restructuration juridique dans un groupe automobile à taille intermédiaire
    – Stage de 6 mois en financements structurés Front-office d’une banque d’affaires française
    – Stage de 6 mois en M&A Transaction Services dans un Big Four.

    Pensez-vous que mes chances de passer les screenings sont réalistes ?

    Merci d’avance !

    • 5 août 2019 à 21 h 38 min — Répondre

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.
      Tout dépend de vos ambitions, dans le conseil en stratégie type MBB, vos chances sont quasi-nulles.
      Pour le conseil en management/orga, vous pouvez clairement postuler !

      Bonne continuation!

  21. ss
    31 juillet 2019 à 10 h 07 min — Répondre

    Bonjour,

    Le recrutement des Data scientists dans le conseil en strat est aussi exigeant que celui des consultants? Quelles sont les écoles cible pour ce métier?

    • 5 août 2019 à 21 h 41 min — Répondre

      Bonjour,

      Oui, le recrutement reste généralement exigeant.
      Vous devez justifier d’un niveau quantitatif assez élevé – des formations moins “traditionnelles” du point de vue des recrues du parcours généraliste sont régulièrement screenées e.g. ENSAE ou PhD en physique.

  22. Levi
    5 août 2019 à 16 h 09 min — Répondre

    Bonjour,
    Je viens de finir une licence en économie, management et informatique à La Bocconi à Milan.
    Je suis accepté dans un Master à Polytechnique en économie, analyse de données et finance d’entreprises ou dans le PGE de l’ESCP.
    Que me conseillez-vous pour intégrer les grands cabinets de conseils en stratégie ?
    Je vous remercie,
    Cordialement,
    Alexandre.

    • 5 août 2019 à 21 h 42 min — Répondre

      Bonjour,

      Il faudrait creuser mais j’aurais tendance à plus parier sur le PGE ESCP.
      Peut être que des alumnis qui nous lisent peuvent vous aider.

      Bonne continuation!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *