Avant même de réfléchir à la préparation des études de cas, il faut déjà vous concentrer sur le screening : il est assez logique de se dire qu’une préparation efficace ne servira à rien si vous ne passez même pas l’étape de la sélection de CV ! (nous reviendrons sur les critères et conseils pour optimiser vos CV et lettres de  motivation dans un prochain post).

Les cabinets de conseil en stratégie sont connus pour êtres extrêmement sélectifs et ne daignent recevoir en entretiens que les meilleurs CV (comprendre les profils issus des meilleurs écoles). En effet, ces cabinets reçoivent plus de 2000 CV par an pour seulement une poignée de postes et de stages, se concentrer sur ces écoles cibles présente plusieurs avantages : (i) la carte de visite des consultants recrutés permet de justifier en partie leur tarification jour, (ii) ce sont des profils avec un réseau utile
(recherches de contacts lors de Due Diligence, opportunités commerciales à long terme), (iii) les compétences des étudiants sortant de ces écoles n’est plus à prouver et leur nombre rempli parfaitement le quota de postes disponibles de chaque cabinet – pourquoi aller chercher ailleurs?
En général, 7 écoles dites du groupe A sont concernées :
  • 4 écoles d’ingénieur (l’Ecole Polytechnique [X], L’Ecole Centrale Paris, L’Ecole des Mines de Paris et l’Ecole des Ponts et Chaussées)
  • 3 écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP Europe)
Si vous n’avez pas eu la chance d’intégrer une de ces écoles tout n’est pas perdu mais sachez que le chemin n’en sera que plus difficile, plus long et même a fortiori plus cher. L’illustration ci-dessous montre les différents chemins pour arriver à rejoindre les plus beaux cabinets de conseil en stratégie.
Avant toute chose, bonne nouvelle : quelle que soit la prépa ou formation que vous ayez pu faire avant votre école, celle-ci ne sera pas déterminante dans votre capacité à être screené ou non. Attention cependant à ne pas faire figurer votre “DUT – GEII à Trifouilli les oies” en première ligne de votre CV. Le mensonge par omission est largement permis.
Les voies d'accès au conseil en stratégie
Les différentes voies pour intégrer le conseil en stratégie
Pour les écoles du Groupe A cité ci-dessus, le chemin est plutôt simple :

(1) à la sortie d’école, bien souvent des formations préparent les étudiants au métier du conseil en stratégie (e.g. HEC Strategic Management, la filière Stratégie et finance de l’Ecole Centrale Paris pour ne pas les citer), les embauches se font généralement après un stage de fin d’études. Pour ces écoles, pas de problème, le processus de recrutement est fait sur-mesure (les cabinets viennent directement démarcher les étudiants et mettent un place des journées spécifiques de recrutement !). Sachez également que si vous avez fait une école du groupe A cité ci-dessus, quelle que soit votre spécialité, il y a de forte chance pour que vous n’ayez aucun problème à être screené.

(2) Si par hasard vous choisissez de vous lancer dans un doctorat à la sortie de votre école, il y a également des chances pour que votre CV retienne l’attention des cabinets de conseil en stratégie. Alors qu’en Allemagne, un PHD est fortement conseillé pour devenir consultant, il faut se rendre à l’évidence : les cas sont rares en France. Cependant, un PHD pourra – suivant les cabinets – vous permettre de sauter le passage Associate consultant ou Business Analyst et intégrer directement le métier en tant que consultant.

(3) Une expérience professionnelle à la sortie d’école est valorisée par les cabinets de conseil en stratégie, suivant la durée de votre expérience et sa proximité avec le métier de consultant en stratégie, vous pouvez également espérer pouvoir sauter les étapes Associate Consultant ou Business Analyst pour démarrer en tant que Consultant. Il est à noter que rares sont les intégrations faites directement en tant que manager pour des profils issus de “l’extérieur”. Visez donc une intégration en tant que Consultant.

(4) Si à la suite d’une courte expérience professionnelle, il vous vient à l’idée de faire un MBA (un bon si possible : HBS, LBS, Insead, Wharton, …), l’intégration dans un cabinet de conseil en stratégie ne se fera que plus facilement. A l’instar de ce que nous évoquions en (1), ces écoles ont également un processus de recrutement personnalisé par les cabinets de conseil en stratégie. Notez que vous devriez pouvoir viser directement un poste de Consultant à la sortie de cette formation.

Voici maintenant que les choses se corsent, après avoir étudié la voie royale, regardons de plus près ce qu’il vous reste comme possibilités si vous ne faites pas partie d’une école du groupe A.

Encore une fois rien n’est perdu !

Tout d’abord, certaines écoles du groupe B vous permettent de rejoindre une école du groupe A partenaire en troisième année. Bien que ce cas soit extrêmement marginal, citons tout de même, le groupe des écoles Centrales qui permet à ses étudiants d’effectuer leur dernière année dans une école du groupe à condition que la spécialité demandée ne soit pas disponible dans leur école d’origine. Intégrant Centrale Marseille, il vous est possible de faire votre troisième année à Centrale Paris.

Voici d’autres solutions :

(5) Ne nous mentons pas, le plus efficace pour qui ne vient pas d’une école du groupe A, reste la solution expérience professionnelle + MBA (encore une fois, un bon MBA, sinon vous ne ferez que perdre votre argent). Le problème de cette solution c’est qu’elle rallonge potentiellement votre entrée dans le conseil en stratégie de plusieurs années – la rançon de l’effort est une entrée qui peut se faire directement à un niveau Consultant.

(6) Si votre école dispose d’un partenariat avec une grande université internationale (ou si vous réussissez à faire les démarches seul de votre côté – cela s’est déjà vu !), c’est peut être votre chance. De nombreux cabinets internationaux type BCG, McKinsey recrutent localement et démarchent les étudiants des meilleurs universités où sont implantés leurs bureaux. Attention cependant ! la maîtrise parfaite de la langue est un impératif pour pouvoir candidater – e.g. oubliez cette solution si vous sortez de Keio University au Japon et que vous ne vous sentez pas capable de résoudre un cas de conseil en Japonais.

(7) A la sortie de l’école, vous pouvez vous tourner vers un master spécialisé d’une école du groupe A pour espérer intégrer un cabinet de conseil en stratégie. Le plus renommé reste celui d’HEC. Plusieurs points d’attention cependant : (i) Réveillez vous ! ne vous y prenez pas à la dernière minute, les inscriptions commencent tôt dans l’année (ii) Préparez vous ! les entretiens pour ces masters demandent d’être particulièrement clair sur vos motivations (iii) Épargnez ! ces formations sont généralement très chères, comptez ~17k€ pour un an de Strategic Management à HEC. Tout n’est pas garanti, en effet, certains petits cabinets ont tendance à regarder votre école d’origine…

(8) Plus rare mais restant efficace : le doctorat dans une école du groupe A. Inutile de préciser qu’il serait dommage de vous forcer à faire une thèse en Biochimie à l’école polytechnique si vous avez comme but ultime de faire du conseil en stratégie ! Essayez de trouver un terrain d’étude qui vous permettra de légitimer sans problème un poste dans le conseil en stratégie.

Depuis plusieurs mois, nous recevons beaucoup de questions et nous en sommes plus que ravis !

Nous vous invitons à regarder les commentaires ci-dessous qui devraient vous aider à évaluer vos chances d’intégrer le fabuleux métier du conseil en stratégie. Si vous ne trouvez pas votre cas, nous serons plus qu’heureux de vous répondre – nous essayons toujours de répondre rapidement aux commentaires mais il arrive que suivant notre actualité de mission, nous mettions un petit peu plus de temps que d’habitude, soyez patients !

Dernier détail, si cet article vous plait, si la réponse à votre question dans les commentaires était utile, ou si vous êtes juste quelqu’un de sympas, n’hésitez pas à partager cet article pour nous remercier 🙂

Article precedent

Il n'y a pas d'autre contenu.

Prochain article

Qu'est ce que le conseil en stratégie ?

368 Commentaires

  1. Thom
    23 août 2018 à 15 h 27 min — Répondre

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre site et toutes les informations que vous fournissez. Ma question est la suivante :

    Mon projet est de travailler dans un cabinet en stratégie ( avec une spécialisation dans le “digital” )
    Je vais effectuer un PGE à Skema avec une spécialisation en business consulting & transformation digital. Après cela, je compte effectuer une 6ème année dans un Msc ou MS.

    Ayant un peu recherché, j’ai repéré plusieurs options :

    Effectuer un MS dans une école d’ingénieur Rang A (exemple : le MS Technologie et management de Centrale Paris, ou le Master MTI des Mines/Dauphine …)
    Ou Effectuer un MS/MSC dans une école de commerce top 3 (Msc Strategic Management HEC, SMIB ESSEC …)

    Quel est la meilleur solution pour atteindre mon objectif?

    Je précise que je suis déjà diplômé d’un bachelor en école de commerce.
    J’ai plusieurs expériences de stage en conseil, digital et des Mooc dans le domaine de la transformation digital, et des mooc en préparation dans le domaine de la strat.

    Merci.

    • 23 octobre 2018 à 23 h 45 min — Répondre

      Bonjour,

      Les moocs ne sont pas du tout valorisés sur le screening, ce sont simplement des arguments en faveur de votre motivation.
      Je vous conseillerais le MS d’HEC en strategic management – la filière scientifique n’étant pas forcément faite pour.
      A Centrale, seuls les étudiants de la filière stratégie et finance ont un parcours dédié (A mon époque, les masters ne suivaient pas les cours de filière)

  2. Antoine
    21 septembre 2018 à 18 h 30 min — Répondre

    Bonjour,

    Étudiant actuellement au sein du programme grande école de NEOMA BS (anciennement ESC REIMS-ES ROUEN), je me passionne pour cette branche du conseil qu’est la stratégie.

    Cependant, après ma diplomation à neoma, j’envisage une formation complémentaire type Master spé / Master of science dispensée dans une “parisienne” ayant pour attrait la stratégie.

    Mes formations cibles sont donc les suivantes :

    1) Msc strategic management – HEC PARIS
    2) MS SMIB – ESSEC BS
    3) ESCP EUROPE : Master spé stratégie conseil et organisation.

    La problématique est la suivante, ces formations au prix exorbitant me permettront elles d’accéder à un poste de consultant en stratégie type MBB voire Roland berger etc ?

    Car je nai pas les fonds nécessaires, avec un prêt en cours auprès de mon école, j’espère que ce genre de formations en vaut la peine compte tenu de l’investissement conséquent.

    Je précise que jusqu’alors, mon profil n’arrive même pas à être considéré par PwC ne serait ce qu’un stage de 6 mois en qualité de consultant en management stagiaire. Après avoir discuté avec une consultante chez PwC, elle m’a précisé que le parcours d’excellence souvent apprécié dans la société était le passage par une CPGE. Ce que je n’ai évidemment pas fait car étudiant rentré par la voie AST.

    Qu’en pensez vous ? Je vous précise que je suis prêt à accepter un stage / premier poste en tant que consultant en management chez un big 4 ou encore un cabinet comme oresys, sia, sopra steria. Moins prestigieux et plus opérationnel mais certainement tout aussi intéressant je pense…

    Je suis en plein doute et je cherche simplement des réponses,

    J’attends votre retour,

    Merci d’avance !

    Antoine

    • 23 octobre 2018 à 23 h 55 min — Répondre

      Bonjour Antoine,

      Il n’y a absolument aucune garantie que vous puissiez accéder au screening d’un Roland Berger après une formation complémentaire (d’ailleurs ce ne sont pas les plus simples sur le screening). Les AST des parisiennes ont déjà des difficultés à passer le screening…

  3. Carro
    2 octobre 2018 à 3 h 07 min — Répondre

    Bonjour,

    Merci pour vos réponses dans le feed de commentaires. J’ai donc deux questions:
    1- Que vaut un MS en conseil (type SMIB à l’ESSEC ou Strategic Management à HEC) face à une PGE top 5 post classe prépa pour passer les screening en conseil en stratégie?
    2- Que vaut un profil PGE post prépa EML + stages BNP M&A & PE à l’étranger pour passer les screening en MBB?

    Merci d’avance.

    • 23 octobre 2018 à 23 h 58 min — Répondre

      Bonjour,

      1- Que vaut un MS en conseil (type SMIB à l’ESSEC ou Strategic Management à HEC) face à une PGE top 5 post classe prépa pour passer les screening en conseil en stratégie?
      –> L’arbitrage sur le screening se fera toujours en priorité sur les étudiants PGE top école post classe prépa, le MS conseil est bien entendu screené mais ils ont tendance à regarder la formation d’origine

      2- Que vaut un profil PGE post prépa EML + stages BNP M&A & PE à l’étranger pour passer les screening en MBB?
      –> un peu short pour le MBB mais ça se tente

  4. JB
    17 octobre 2018 à 13 h 47 min — Répondre

    Bonjour,

    Je vous contacte pour détailler mon cas et avoir un retour à ce sujet.
    Je suis étudiant à Centrale Lyon actuellement en césure. Je commence à par 6 mois chez Accenture Consulting en FS puis 6 mois chez Capgemini FS SBU à NYC.
    Je compte participer à une 3A à l’emLyon l’année prochaine. L’emLyon envoie tous les ans des élèves au BCG / Roland Berger. Savez vous si il sera nécessaire de faire un master HEC /ESSEC malgré ma formation + stages pour viser un MBB ?

    Merci d’avance,
    Cordialement,

    Jean-Baptiste

    • 24 octobre 2018 à 0 h 08 min — Répondre

      Normalement pas besoin, sollicitez le réseau pour éviter de passer par l’email de contact@MBB.

      Si vous voulez 100% de chance sur le MBB, la meilleure option reste la 3A à l’ECP.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *