La lettre de motivation pour un poste de consultant est bien souvent source de prise de tête et de nuits blanches. Sachez cependant que, si cela peut vous rassurer, une lettre de motivation bien faite ne vous garantira pas forcément l’accès aux entretiens. Dans les faits, et c’est triste à dire, la lettre de motivation est rarement lue – seul votre CV compte.

Malgré tout, se forcer à faire l’exercice d’une lettre de motivation bien structurée et cohérente vous permettra d’avoir un discours solide en entretien ! La partie RH des entretiens de conseil n’est souvent qu’une façon de vous faire réciter en 5 minutes votre parcours. En d’autres termes, il s’agit de réciter votre lettre de façon un peu plus naturelle.

Nous allons voir dans ce dossier, comment rédiger une lettre de motivation. Cette méthode s’applique à la fois dans le cas d’une candidature spontanée mais également en réponse directe à une offre. Evidemment, ces conseils s’appliquent pour un CDI ou un stage.

Nous vous avons concocté une petite recette de cuisine façon conseilenstrat pour vous permettre de rédiger une lettre de candidature suffisamment générique mais avec un maximum d’impact ! Vous trouverez d’ailleurs à travers notre méthode des petits passages à titre d’exemples (gratuits) de lettre de motivation pour le conseil. Il s’agit de modèles simples que vous pourrez adapter facilement.

Stop aux idées reçues

Pas de “vous je nous” : L’entreprise pour laquelle vous postulez est au courant de ses activités…

Qui vous a dit qu’il fallait faire une structure de lettre en “vous – je – nous” ? Autrement dit, parler de l’entreprise dans laquelle vous postulez, puis de vous et puis de ce que vous pourriez faire ensemble… Oubliez. C’est plutôt nous et je.

Ce conseil est valable pour la stratégie mais de façon plus générale pour toutes les lettres de motivation : inutile de rappeler à l’entreprise pour laquelle vous postulez son activité pendant tout un paragraphe. D’une vous passez pour un fayot, de deux ça n’apporte rien.

Donc non, pas de “Vous” pour commencer. Il faut par contre montrer en quoi l’activité de l’entreprise est cohérente avec ce que vous recherchez ! 2 lignes suffisent comme vous pourrez le voir plus bas.

Ainsi, vous êtes plus qu’invité à chercher toutes les informations que vous pourrez trouver sur l’entreprise (ou le cabinet) dans laquelle vous postulez, par exemple si vous voyez qu’un cabinet a une expertise sur une industrie, notez-le quelque part, cela nous servira ! (voir plus bas)

Pas non plus de formules de politesse du siècle dernier

Vous n’allez pas en entretien avec une queue de pie, un haut de forme et une calèche ? Non ? Et bien – personne ne vous en voudra – mais vous pouvez vous passer d’un pompeux, “je vous prie de croire madame, monsieur, en l’expression de mes salutations les plus distinguées”.

Une formulation simple et efficace du type “je vous remercie par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à ma candidature” pour terminer sur un “très cordialement” fera très bien l’affaire.

Lors de la rédaction de cet article, nous sommes tombés plusieurs fois sur des blogs qui vous expliquent en long en large et en travers comment choisir la bonne formule de politesse et les risques associés si vous ne choisissez pas la bonne. Par exemple, remercier par avance peut être pris comme un ordre par votre lecteur… Bon on va le dire comme on le pense : c’est de l’enc*** de mouches – soyez simple, votre CV / formation compte plus que votre lettre.

Pas d’exhaustivité

On ne vous demande pas de retracer l’ensemble de votre parcours sur une lettre de motiv’, juste de mettre en musique les expériences les plus significatives et pertinentes pour le poste auquel vous postulez. En d’autres termes : votre lettre ne doit pas être la version rédigée de votre CV.

Il y a une norme : la page A4, c’est tout.

Si votre lettre de motivation fait plus d’une page, c’est qu’il faut la revoir. Si elle fait moins que la moitié de la page en police 11, c’est que vous avez intérêt à renforcer votre contenu.

Une lettre de motivation c’est une page et puis c’est tout.

Les guidelines de forme

La structure

La règle est encore une fois de rester simple.

Une lettre ça ressemble à ça :


Prénom NOM
Adresse Ligne 1
Adresse Ligne 2
Ville Code Postal
Tel: XX.XX.XX.XX.XX
em@i.l

 

A l’attention de :
Nom du cabinet

Ville, le [Date]

Sujet : Lettre de motivation pour une candidature spontanée

Madame, Monsieur,

[vous, votre vie, votre œuvre]

Très Cordialement,

[Signature]

Prénom NOM


Et c’est tout. Donc en haut à gauche, vos coordonnées, à droite le nom du cabinet (ne perdez pas votre temps à chercher l’adresse le nom du RH, tout le monde s’en fiche vous allez envoyer votre lettre par email), ensuite viennent la date et l’objet, le contenu de votre lettre, une signature et votre prénom nom.

La police

Une fois encore, soyez simple : calibri, arial, book antiqua. Pas de comic sans ms ou autres polices farfelues. Restez en 11, ça sera très bien.

La classe

Vous pouvez numériser votre signature (via un scanner ou votre appareil photo de téléphone) et l’utiliser pour signer votre lettre de motivation. Vous verrez ça rendra le tout beaucoup plus classe.

La langue

Une lettre de motivation bien ficelée en Anglais doit être votre objectif si vous souhaitez postuler un peu partout. Les cabinets Français l’accepteront sans rechigner.

Par contre, si vous n’êtes pas 100% bilingue, construire une lettre de motivation en anglais du premier coup peut se révéler un challenge. Notre conseil : réfléchissez et construisez une première lettre en Français que vous traduirez dans un second temps !

A noter qu’un madame monsieur a tendance à se traduire par un “To whom it may concern” en anglais.

Le PDF

Pour éviter tout problème, pensez bien à mettre votre prose en format PDF avant de l’envoyer.

La méthode conseilenstrat’

Nous allons vous proposer notre méthodologie de rédaction de votre lettre de motivation, l’avantage ? C’est que si vous postulez chez BCG, BAIN, Mc Kinsey ou qui que ce soit d’autre vous aurez une lettre générique où il n’y aura que quelques lignes à adapter.

Il y a 5 étapes.

  1. Commencez par vous demander “Pourquoi je postule ?”

On oublie tout de suite le “POUR LE POGNON”, et on commence à réfléchir. Dans le cas du conseil en stratégie qu’est-ce que vous recherchez ?

Allez, on vous aide :

  • La stimulation intellectuelle
  • La variété des missions
  • Le challenge
  • L’environnement international

On va mettre ça de côté, cela seront autant d’arguments que vous pourrez saupoudrer dans votre lettre.

  1. Ensuite, demandez-vous, quelles qualités sont requises pour ce poste ?

Toujours pour le conseil en stratégie, vous devriez avoir des idées mais voici quelques exemples :

  • L’exigence
  • La rigueur analytique
  • Le leadership
  • Le business sense
  • La capacité d’adaptation
  • La gestion du stress et l’organisation du travail
  • La proactivité
  1. Quelles sont les particularités du cabinet ?

Par exemple,

  • Est-ce qu’il y a un mix de mission particulier ? (LEK et BAIN par exemple sont réputés pour leurs due diligences au contraire de BCG qui n’en fait quasiment pas)
  • Le cabinet dispose-t-il d’une expertise particulière ? (SKP est une référence en pricing)
  • Est-ce que le cabinet est connu pour une spécialisation sur un secteur d’activité ? (OC&C est célèbre pour son excellence en retail, Monitor était très gouvernement et industrie pharmaceutique)
  • Le cabinet a-t-il une taille particulière ? (e.g. un cabinet comme LEK est à taille humaine vs. McK ou BCG sont déjà de petites usines)
  1. Maintenant que vous avez cette liste, essayez de trouver des expériences dans votre CV à raccrocher autour des éléments listés en (2) et (3)

Vos anciens stages ou expériences d’école doivent pouvoir illustrer chacun de ces points, par exemple :

  • Si vous avez fait une école d’ingénieur : vlan ! vous n’aurez pas de mal à justifier votre capacité analytique
  • Si vous avez fait une école de commerce : pouf ! vous pourrez expliquer que vous avec un bon business sense

Essayez de lister au moins 3-4 expériences emblématiques qui vous permettront de justifier votre motivation. Tout est bon à prendre : expérience associative, professionnelle, projet d’école, succès sportif, …!

Vous pouvez aller jusqu’à deux expériences par point que vous cherchez à justifier mais pas plus, sinon ça va faire vraiment beaucoup.

 

  1. Il reste à articuler tout ça

 

Premier cas : vous êtes encore à l’école

Madame, monsieur,

Actuellement [e.g. en dernière année à HEC Paris], je suis à la recherche d’un stage [e.g. de fin d’études ou un CDI si vous êtes chaud !] dans le conseil en direction générale.

C’est à ce moment qu’il faut introduire les spécificités du cabinet, par exemple :

  • J’ai la conviction qu’une expérience au sein d’une structure à taille humaine comme LEK me permettra de progresser efficacement sur des problématiques stratégiques complexes
  • Lors de la visite du 12 Mars dernier, j’ai pu me conforter dans l’idée qu’une expérience chez Oliver Wyman serait enrichissante au plus haut point. En effet, je partage votre approche du conseil fondée sur l’expertise traduire par la spécialisation rapide de vos consultants sur un secteur d’activité
  • Le positionnement de LEK sur le secteur du Private Equity est en parfaite cohérence avec mes expériences passées en fonds d’investissement et je me réjouis à l’idée de pouvoir m’engager pleinement dans vos activités de due diligence

On peut conclure ce premier paragraphe par:

Conscient des exigences de ce métier, j’ai la conviction que mes compétences, mes expériences, et ma motivation, seront des atouts qui me permettront d’intégrer vos équipes avec succès.

Fin du premier paragraphe.

On va ensuite dérouler les arguments qui font de vous un être exceptionnel pour ce métier. Attention, on reste des consultants, donc 1 paragraphe = 1 idée / 1 unité de sens. Visez donc trois idées clés identifiées en (2).

Et là on déroule, par exemple :

  • En effet, ma formation d’ingénieur m’a permis d’acquérir d’excellentes compétences analytiques et le master spécialisé en stratégie que je suis actuellement à HEC me permet d’aborder des problématiques d’entreprise avec méthode et structure
  • De plus, lors de mon dernier stage chez Eurogroup, j’ai eu l’opportunité de découvrir de manière concrète l’exigence nécessaire à une mission de conseil. Ainsi, j’ai eu l’opportunité de contribuer à mon échelle aux succès de trois projets grâce à mes analyses et présentations
  • Par ailleurs, en tant que président de l’association X, j’ai développé mes capacités de leadership et de gestion de projet à travers la coordination d’une équipe de 10 personnes et d’un budget de 100k€

Il suffit ensuite de conclure :

Dans l’attente de vous rencontrer pour vous exposer de vive voix mes motivations, je vous remercie par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à ma candidature.

Très Cordialement

Prénom NOM

Maintenant si vous êtes expérimenté

Le cœur et la fin de votre lettre doivent suivre la même logique que celle présentée plus haut. Nous allons juste voir quelques exemples pour l’introduction, encore une fois –SIMPLE.

Madame, monsieur,

  • J’ai le plaisir de vous adresser ma candidature pour un poste de consultant. En effet, après plus de X ans dans [industrie], j’ai aujourd’hui le souhait de pouvoir m’engager pleinement dans un poste qui me permettra de développer une expertise stratégique sur des problématiques d’entreprise
  • Actuellement [votre poste] chez [votre boite], j’ai le souhait de pouvoir capitaliser sur mon expérience de près de X années et rejoindre votre cabinet de conseil en direction générale en tant que consultant

Vous voyez l’idée !

Dernier élément, et non des moindres : le mail. Il vous sera souvent demandé d’envoyer votre candidature à une adresse mail – ne vous cassez pas la tête, un mail simple résumant votre parcours fera l’affaire.

Par exemple :


Objet : Candidature spontanée pour un poste de consultant junior

Madame, Monsieur,

Je me permets de vous transmettre ma candidature pour un poste de consultant junior dans votre cabinet. J’ai un profil ingénieur [école – promo], avec des expériences en stage chez [xx] et [xx]. Vous trouverez en pièce jointe de ce mail mon CV et Lettre de motivation.

Je me tiens à votre disposition pour convenir des prochaines étapes,

Très cordialement,

Prénom Nom


A vous de jouer !

Article precedent

Le digital et l'avenir du conseil en stratégie

Prochain article

Tutorial Excel #11 – Les Fonctions Vectorielles

2 Commentaires

  1. McKinsey - Stage
    3 janvier 2017 à 18 h 31 min — Répondre

    Bonjour monsieur, merci beaucoup pour votre blog!
    Je voulais vous demander un conseil: j’aimerais postuler au programme Mckinsey Discover (https://discover.mckinsey.com) pour les étudiants en licence 1 et 2 au Royaume Uni.
    La sélection se fait sur CV et je voulais vous demander quelques conseils pour avoir un maximum de chances de se faire sélectionner uniquement sur CV, car je ne connais que très peu le milieu du consulting ayant passé mon bac il y a quelques mois.
    Merci d’avance pour votre aide !!

    • Photo du profil de Le Consultant
      4 janvier 2017 à 0 h 20 min — Répondre

      Bonjour,

      Pour le coup, à votre niveau je pense que votre candidature se fera plus sur votre lettre de motivation qu’autre chose.

      Votre CV doit mettre en valeur votre excellence académique (e.g. notes et mention au bac, GPA actuel [si pertinent]), les activités extra-scolaires / expériences que vous avez déjà pu avoir (e.g. compétitions sportives) et vos centres d’intérêts. Ce sera ensuite une bonne base pour rédiger votre lettre de motivation afin de leur montrer des ” examples of team work, leadership, personal initiative and a passion for achievement in your application.”

      A votre niveau, tout est bon à prendre pour remplir votre CV : ne vous censurez pas ! J’espère avoir répondu à votre question, un dossier spécifique sur le CV est prévu pour dans quelques semaines !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *