Le conseil en stratégie d’entreprise ou conseil en direction générale vise à fournir des solutions aux problématiques les plus complexes des directions générales. Voilà pour la définition officielle. Quand nous parlons de stratégie, nous parlons bien entendu de stratégie au sens allocation de ressources mais le métier du conseil en stratégie recouvre bien souvent un périmètre plus large que celui de la stratégie pure.
Plusieurs types de missions peuvent en effet être conduites par des consultants en stratégie :
  • Les célèbres Due-Diligences ou “DD” pour les intimes. Les Due Diligences sont des missions très courtes (environ 2 semaines à 1 mois grand maximum) qui interviennent lorsqu’un fond de private equity s’intéresse à une cible. Les fonds de capital investissement recourrent à des conseils stratégique pour effectuer des due diligences dites stratégique où la principale question de l’étude pourrait se résumer à “où sera cette entreprise dans 5 ans ?”. L’enjeu pour les consultants est de comprendre l’activité de la cible, le marché dans lequel cette dernière évolue (bien souvent par le biais d’appels téléphonique chez des experts du marché), et de dresser un business plan assez macro pour ensuite avoir les moyens de challenger le business plan du management de la cible
  • De l’autre côté de la barrière se trouvent les Vendor Due Diligence ou “VDD”De l’autre côté, tout simplement car là où le client d’une DD est un fond de Private Equity, pour une VDD, le client n’est autre que la cible. L’objectif d’une VDD pour un cabinet de conseil en stratégie n’est autre que – pour faire simple – rendre belle la mariée. Ces missions sont généralement plus longue que les Due Diligence (environ 1-3 mois)
  •  Les missions de stratégie. Plan à 5 ans, entrée sur un nouveau marché, rationalisation du portefeuille d’activité, etc. sont autant d’exemples qui peuvent rentrer dans le périmètre d’une mission dite de “strat'”. Ces missions durent entre 2 et 4 mois
  • Les missions d’organisation. Les missions d’organisation ne sont pas l’exclusivité des cabinets de conseil en organisation ou en management, ce sont des missions courantes chez les cabinets de conseil en stratégie. Bien souvent les missions de stratégie sont un premier hameçon avant la vente d’une mission d’organisation, de transformation, ou de conduite du changement. Voici quelques exemples de mission d’organisation : Définir une nouvelle organisation de la stratégie, analyser la valeur de service d’une division (AVS), conduire une Post-Merger Integration (PMI), définir un plan de succession, suivre un plan de transformation en tant que PMO… Ces missions, plus longues durent entre 6 mois et plus d’un an
  • Les missions d’ITIl faut bien regarder la vérité en face, de nombreux cabinets autrefois positionnés uniquement sur des missions de stratégie  ont été contraint d’aller de plus en plus vers de l’opérationnel (organisation puis IT) pour soutenir leur croissance. Aujourd’hui il n’est pas rare de voir des McKinsey ou BCG aller faire des missions qui étaient autrefois réservé à des cabinets comme Accenture
Choisir son cabinet implique aussi de choisir un mix de mission particulier, les plus petits cabinets n’étant pas en mesure de déployer de grandes équipes sur des sujets d’organisation ou de d’IT toute l’année, leur focus sera plus orienté vers des missions de type Due Diligence ou stratégiques.
En plus du mix de mission vient la question du staffing, moins formalisé dans les petits cabinets où un associé ou une RH gèrent l’affectation des équipes jusqu’à l’équipe dédiée au staffing dans les gros du secteur où les consultants font des vœux de staffing.
Attention donc, le choix de votre cabinet devra prendre en compte le mix de mission et votre probabilité de vous retrouver sur l’une d’entre elle.
Article precedent

Comment intégrer le Conseil en Stratégie ?

Prochain article

La rémunération dans le conseil en stratégie

Pas de commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *