C’est la suite des tutoriaux Excel, on va essayer d’accélérer un petit peu afin de pouvoir nous consacrer un gros projet qui devrait vous plaire ! Cette fois si nous allons parler du format conditionnel ou conditional formatting.

Le conditional formatting permet de mettre en forme automatiquement des cellules Excel.

Les caractéristiques classiques de mise en forme d’une cellule peuvent être paramétrées (couleur du fond, de la bordure, police de caractère, petits logos, etc.).

La mise en forme est conditionnée par un test booléen. En d’autres termes vous allez tester si une condition est vraie, par exemple si le contenu de la cellule B13 est supérieur à trois, alors ce format sera appliqué.

Dans le conseil en stratégie, vous allez surtout utiliser cette fonction pour

  • attirer l’attention sur des cellules d’un grand tableau
  • mettre en évidence des cellules importantes (e.g. dont la valeur change fréquemment, dans le cadre du test de différents scenarii)
  • réaliser des tableaux de bord sexy (avancement de projet par exemple)

Faire appliquer le formatage conditionnel est très simple !

Commencez par sélectionner une plage de cellule sur laquelle vous souhaiter appliquer un format conditionnel.

Cliquez ensuite sur “conditionnal formatting” dans le ruban.

Il vous suffit ensuite de définir les règles à appliquer. Dans notre cas, nous dirons que si la valeur des cellules est inférieure à 30%, nous serons dans le rouge, si nous sommes entre 30% et 60%, nous serons dans le orange et tout sera vert a- dessus de 60%.

Une fois que vous avez compris ça, vous avez tout compris, il ne vous reste plus qu’à jouer avec ce gros menu Excel et vous pourrez personnaliser votre formatting comme vous le souhaitez.

Article precedent

Tutorial Excel #4 – Le Tableau croisé dynamique

Prochain article

Les questions classiques en entretien

Pas de commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *